Critique : Antoine, personnage transgenre de Plus Belle la Vie, France 3

Critique : Antoine, personnage transgenre de Plus Belle la Vie, France 3

 

C'est l'histoire de quelqu'un, au premier abord discret et sans problème, différent de son frère Théo mais qui cache un lourd secret depuis trop longtemps. Il, que tout désigne comme "elle", n'en peut plus qu'on le considère pour ce qu'il n'est pas. Car il n'est pas Clara, mais Antoine.

Un jour, son père le surprend dans la salle de bains avec des scarifications au bras. Il raconte une histoire qui n'est pas la vérité car il se ment à lui-même et aux autres, comme moi autrefois. Clara/Antoine sait qui il est vraiment et décide de prendre sur lui, pour s'assumer. Il révèle sa transidentité à sa famille et à son entourage, là à l'ensemble de son lycée Vincent Scotto de Marseille. Les réactions sont mitigées, sa belle mère Coralie le soutient, son frère Théo est partagé, son père refuse car déstabilisé. Le plus dur vient du lycée avec une hostilité certaine, un faible soutien des autorités et du directeur. Certains l'agressent et tentent de le violer lors d'une prise vidéo. Mais sa belle mère intervient. Cependant, certains des lycéens le soutiennent ouvertement. Il s'affirme et prend ses marques dans son nouveau genre en s'assumant en garçon. Sa première bagarre est avec son frère, comme deux frères le font souvent.

En même temps, il fait la connaissance de Dimitri (un acteur ouvertement transgenre), qui l'aide et lui fait comprendre qu'il n'est pas seul. Ce dernier rencontre les parents Place du Mistral au bar de Roland. Coralie soutient toujours Antoine, mais le père, après quelques efforts, fait marche arrière. Il n'accepte pas que son ex fille soit un garçon. On a cette séquence où Antoine, plus jeune, fait de la balançoire avec son père, puis Antoine disparaît et le laisse seul. C'est une allégorie du désarroi du père. Il se braque et fait tout pour que son fils redevienne Clara. Les choses se gâtent et avec le jeu de soutien du frère, Antoine décide de fuguer et de partir à Amsterdam dans un refuge pour jeunes transgenres. C'est de justesse que le père le rattrape après que Coralie et son frère l'ait alerté. Devant la détermination d'Antoine, il accepte la transition, auprès d'une psychologue, ne l'appelle plus Clara mais Antoine, le garçon qu'il a toujours été. L'histoire de ce jeune trans ne me semble pas terminée et de futurs épisodes sont à prévoir. Deviendra-t-il ce garçon qu'il a toujours été?

 

Comme a son habitude, la série Plus Belle la Vie n'hésite pas à aborder les sujets de société les plus sensibles, comme l'homosexualité, où 12 ans plus tôt, il y eut cette première scène de baiser entre deux hommes, ou du mariage Thomas/Gabriel en 2013. Il me semble que cette série soit un accélérateur pour la résolution de nombreux problèmes.

L'autre point à souligner, c'est que la série n'ait pas hésité à engager un acteur trans, Jonas, qui joue Dimitri. Dans un documentaire qui a suivi une soirée spéciale, l'acteur s'est expliqué sur son parcours, en expliquant comment Melissa, beaucoup plus jeune, est devenue Jonas. Cette transition, commencée à 18 ans, lui a permis de devenir à 25 ans Jonas, cette personne épanouie qui veut devenir acteur et semble bien parti. On se rend compte que les personnes trans sont des personnes comme tout le monde, qui touchent toutes les catégories sociales. Cette série donne une image positive d'une minorité trop longtemps marginalisée et ostracisée, qui demande à être acceptée par la société et reconnue dans ses droits.

 

En conclusion, je ne sais pas ce qu'adviendra Antoine mais j'espère, après de nombreux rebondissements palpitants, qu'il ira jusqu'au bout de sa transition. Les échos que j'ai rencontré sont positifs, y compris dans la communauté trans, et j'espère qu'Antoine s'affirmera dans son genre, comme moi qui m'affirme comme femme émancipée et épanouie.

 

 

Sophie Laurence Françoise D.

 

 

 

 

 

Please reload

1/2

ACTUALITÉ

ACTUALITÉ 

Please reload

Catégories 

© 2017 | Tous droits réservés | Centre LGBTI de Touraine

          5bis, Rue du Docteur Denoyelle 37000 TOURS    

                    contact@centrelgbt-touraine.org                                       Retrouvez-nous sur :

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
  • Noir Icône Instagram