Critique : Le Secret du Docteur Barry de Sylvie Ouellette

Critique : Le Secret du Docteur Barry de Sylvie Ouellette, paru en 2012

 

C'est l'histoire d'un médecin, mystérieux et ambigu, qui fit toute sa carrière dans l'armée britannique et dans plusieurs colonies de cette empire où le soleil ne se couchait jamais, dans cette Angleterre du XIXème siècle, de Napoléon à la Reine Victoria, jusque dans les années 1860-1870.

 

L'histoire commence à Edimbourg, en 1810, où un jeune étudiant, James Miranda Barry, entame ses études de médecine, par un cours d'anatomie. Ce concept est révolutionnaire pour l'époque. Cependant, rien ne décourage notre jeune étudiant qui a le soutien d'un aristocrate anglais, Lord Buchman, et d'un révolutionnaire sud-américain, le Général Miranda. Très vite, notre jeune héros se révèle brillant et a un certain succès en société, malgré une certaine ambiguïté qui l'incite à beaucoup de réserve. Nécessaire, car notre héros est en fait une femme, époque où la gente féminine n'a pas le droit aux études universitaires, y compris en Angleterre. Cependant, le jeune étudiant obtient brillamment ses diplômes, puis, après un stage chez un chirurgien renommé de Londres, décide d'entamer une carrière médicale dans l'armée britannique.

James Miranda Barry fera une brillante carrière sur plus de 40 ans et encensera sa profession dans plusieurs colonies de l'Empire Britannique. Il ou elle commencera en 1816 dans la colonie du Cap, nouvellement acquise par l'Angleterre en 1815. Il/Elle y fera la connaissance d'un jeune officier, mais acquerra très vite une réputation sulfureuse, car novatrice pour son époque, comme médecin. Notre héros/héroïne n'hésitera jamais à braver les barrières sociales, de genre ou raciales auprès des populations noires. Cette personnalité atypique lui attire l'attention du gouverneur, Somerset, après avoir sauvé sa fille d'une mort certaine. Très vite, ils deviendront amants, d'où des rumeurs d'homosexualité entre ces deux personnes. Ce secret de sa féminité sera découvert par ce jeune officier, Cloete, au cours d'un duel mémorable. Cependant, il ne trahira jamais le secret de notre héroïne, et deviendront amis pour toujours. A la même époque, elle sauvera une mère et son enfant lors d'un accouchement homérique, par des méthodes novatrices pour l'époque.

Cependant, après le départ du gouverneur, elle décide de quitter d'elle-même le Cap pour l'Angleterre. Cela lui vaudra quelques ennuis et d'être rétrogradée avant d'être envoyée dans les colonies anglaises des Caraïbes.

En 1831, elle se retrouve en Jamaïque où elle assiste aux derniers instants du système esclavagiste, système qui la révolte et fait qu'elle n'hésitera pas à secourir des insurgés au cours d'insurrections d'esclaves férocement réprimées. Là encore, notre héroïne fera et récoltera certains propos séditieux des colons à son encontre. Là encore, elle sera exilée pendant plusieurs années dans diverses îles des Caraïbes. Mais le Docteur Barry ne se décourage jamais et continuera à exercer, notamment auprès des populations démunies. Elle décide de cacher sa propre nature pour exercer la médecine comme un sacerdoce. C'est un moyen pour elle de combattre tous les préjugés de son époque.

Combat qui portera ses fruits puisque le Docteur James Miranda Barry gravira tous les échelons de l'armée britannique de l'époque.

On la retrouve quelques années plus tard à Malte, continuant à bousculer les conformistes et prouvant fait et cause pour les déshérités et les marginaux. Sa personnalité et son âge n'entame pas sa détermination, tout en continuant à intriguer en raison d'un physique hors norme. Il y a ensuite Corfou où elle connaît ses première failles physiques. C'est pourquoi on lui refusa en 1850 de participer à la guerre de Crimée, sauf en restant à l'arrière, à Istanbul. Elle s'y rendra malgré tout, mais à titre personnel. Là encore, elle encensera son sacerdoce tout en s'opposant violemment à une jeune femme, une des premières infirmières laïques de l'Histoire, qui ne savait pas à qui elle avait affaire en ignorant la vraie nature du Docteur Barry.

Notre héroïne terminera de façon prématurée sa carrière au Canada, dans la province du Québec, à la fin des années 1850. L'annonce de sa mort provoquera un scandale quand on apprendra que le Docteur Barry était une femme. Cependant, ses trois amis, dont son fidèle serviteur noir, préférant garder le secret, après tout ce scandale, se basait sur les récits d'une domestique vendue à la presse, et resteront fidèle à sa mémoire en considérant le Docteur James Miranda Barry comme un grand médecin.

 

Si je parle de ce livre, c'est que l'histoire est très émouvante. En effet, le Docteur James Miranda Barry a vraiment existé et le scandale provoqué à sa mort fut vite étouffé par les autorité militaires britanniques. Il y eut plusieurs thèses, notamment que notre héroïne était interserxe. Cependant, tout au long de l'histoire, on palpite en craignant que son secret soit découvert. Elle persévère en décidant de faire de sa carrière un sacerdoce au service de tous les exclus et marginaux. Il y a une volonté de combattre tous les préjugés et inepties de son époque, une personne en avance sur son temps. Dans cette histoire, on retrouve toutes les thématiques développées par les études LGBT, notamment la thématique du genre, ce qu'est être une femme ou un homme. Notre héroïne est bien en résonance avec notre époque. Enfin, j'admire en tant que femme, le courage du Docteur Barry pour être qu'elle a toujours voulu être, un être humain comme tout le monde.

 

L'autrice : Sylvie Ouellette. De formation scientifique, tout en travaillant dans la communication, elle partage son temps libre à l'écriture. Son style et les sujets abordés confèrent à ses oeuvres une intensité forte.

 

 

Sophie Laurence Françoise D.

 

 

 

 

 

 

Please reload

1/2

ACTUALITÉ

ACTUALITÉ 

Please reload

Catégories 

© 2017 | Tous droits réservés | Centre LGBTI de Touraine

          5bis, Rue du Docteur Denoyelle 37000 TOURS    

                    contact@centrelgbt-touraine.org                                       Retrouvez-nous sur :

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
  • Noir Icône Instagram